Gratin d’oseille #5 – Ciprian Noaghiu, co-fondateur de Alekso

Gratin d’oseille, c’est le gratin des témoignages d’entrepreneurs ! Chaque semaine, la crème des chefs d’entreprises & entrepreneurs nous partagent leurs conseils et stratégies pour une trésorerie en béton.

Aujourd’hui Ciprian Noaghiu s’est prêté au jeu pour nous partager ses conseils en tant que co-fondateur de Alekso. Opérant à l’origine en tant qu’ingénieur en sécurité des systèmes d’informations, cela fait maintenant 2 ans que Ciprian et ses associés ont relevé le défi de proposer une vraie solution de « cybertranquillité » simple, efficace et accessible pour toutes les entreprises.

Grâce à son expérience, Ciprian peut aujourd’hui aider de futurs entrepreneurs à gérer leur propre business.

Que vous soyez un entrepreneur en herbe ou un chef d’entreprise confirmé, ses conseils avisés pourront vous servir à maintenir et gérer votre trésorerie comme un chef !

Quelle est selon toi la clé pour bien gérer sa trésorerie quand on est chef d’entreprise 👍 ?

Alors là il y a la théorie et la pratique. Mais globalement cela va beaucoup dépendre des modèles de facturation et des produits que l’on propose. De notre côté nous avons un modèle de facture récurent (mensuel ou annuel) avec des engagements. Cela présente l’avantage d’avoir une bonne visibilité sur futures entrée d’argent et sur le chiffre d’affaire embarqué. C’est justement cette visibilité qui m’amène au point qui me semble le plus important : anticiper un maximum tout en étant « pessimiste » (enfin pas trop quand même) et identifier au plus tôt les futurs problèmes.

Cela permet d’avoir le temps de trouver des solutions (prêt, levée de fonds, affacturage,…)

Aussi, il est important de bien suivre sa trésorerie avec une projection sur quelques mois. Il faut donc maintenir et alimenter continuellement son plan de trésorerie.

La réduction au maximum les délais de paiement et s’assurer que les clients payent bien est primordial. Il ne faut pas hésiter à relancer les clients qui sont en retard.

Il faut aussi émettre rapidement les factures. Pour un service récurent, il faut privilégier la facturation en début de période (début du mois ou début d’année).

Et pour finir et même si cela paraît logique, je vais quand même souligner l’importance de l’équilibre entrées / sorties d’argent. Pour bien gérer sa trésorerie il faut souvent dépenser moins et gagnez plus. Donc décaler toutes les dépenses qui ne sont pas prioritaires et booster le commerce pour signer de nouveaux contrats ou de nouvelles ventes.

Que fais-tu quand une facture traîne à être payée ⏰ ?

J’essaye de rester courtois avec le client car je souhaite un règlement rapide.

Je commence donc par un coup de téléphone ( pour les clients avec lesquels j’ai une bonne relation).

Ce coup de téléphone et rapidement suivi par une lettre de relance.

Si cela ne fonctionne toujours pas, nous envoyons une lettre de mise en demeure.

Pour le moment nous n’avons encore jamais été plus loin que cette étape. Mais étant une petite entreprise souvent les discussions téléphoniques ont résolu le problème.

Quelle erreur as-tu commise au début dans la gestion de ta trésorerie ⛔️ ?

Je pense que j’ai fait tout ce qu’il ne fallait pas faire. Le plan de suivi de trésorerie n’était pas pleinement alimenté. Nous étions trop optimiste dans les prévisions d’encaissement et nous nous sommes engagés dans des dépenses en fonction de ces prévisions. Heureusement que cela n’a pas duré trop longtemps.

Que recommanderais-tu aux entrepreneurs qui veulent améliorer la manière dont ils gèrent leur trésorerie 🚀 ?

Bien certainement de lire un bon article sur la gestion de la trésorerie. En réalité déjà de s’informer sur les erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques.

Se faire conseiller peut aussi s’avérer très utile.

Il est aussi important d’avoir des bons outils car faire ça sur papier c’est l’assurance de se planter.

Il est aussi important de bien connaître tous les mécanismes a notre disposition. Je parle d’affacturage, d’autorisation de découvert, de ligne de crédit, …

Tous les mécanismes bancaires ( prêt, ligne de crédit, …) doivent être négocié pendant que l’entreprise va bien et n’a pas de problèmes de trésorerie.

Et peut-être un dernier, c’est d’éviter de financer la croissance de son entreprise avec la trésorière, les banques sont là pour le faire.


Merci d’avoir pris le temps de lire notre article !
Envie de plus de conseils pour renforcer la trésorerie de votre entreprise 🧐 ?

Découvrez nos 6 conseils infaillibles pour diminuer vos délais de paiement et garder une trésorerie saine.

Vous avez aimé ? Partagez avec quelqu'un d'autre !
Share on Facebook
Facebook
Share on LinkedIn
Linkedin
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
2 likes
Prev post: Gratin d’oseille #4 – Guillaume Rovere, président de AssurdealNext post: Gratin d’oseille #6 – Mickael Alborghetti, fondateur d’EthicDrinks

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *